in

Amateurs : encore un peu de patience

L’avenir des rugbymen amateurs est toujours incertain. Alors que l’on attendait une décision de la Fédération française de rugby concernant la reprise ou non des championnats, il n’y a pas vraiment eu de fumée blanche cet après-midi, au sortir de la réunion du Bureau fédéral de la FFR, qui a seulement annoncé qu’il faudrait attendre jusqu’au 26 février pour en savoir plus.

“Le Bureau FĂ©dĂ©ral de la FFR a dĂ©cidĂ© ce matin en sĂ©ance de dĂ©terminer le 26 fĂ©vrier 2021 comme date de l’annonce de la reprise ou de l’interruption dĂ©finitive des championnats fĂ©dĂ©raux (masculins et fĂ©minins). En effet, il s’agit de la date limite au-delĂ  de laquelle la FFR estime ne plus pouvoir tenir un calendrier de compĂ©titions cohĂ©rent et respectueux de l’équitĂ© sportive” a Ă©crit l’instance dirigeante du rugby français dans un communiquĂ©.

A l’arrêt complet depuis la fin du mois d’octobre, les rugbymen amateurs retiennent donc leur souffle, sans doute un peu court après plus de trois mois sans compétition, et pour certains sans entraînement.

“Tous les scĂ©narii sont prĂŞts”

Si l’option d’un arrĂŞt pur et simple semble planer de plus en plus sur les diffĂ©rents championnats, la LNR se veut pourtant positive, expliquant “se donner un maximum de chances de bĂ©nĂ©ficier d’une amĂ©lioration de la situation sanitaire pour pouvoir reprendre les compĂ©titions dans les meilleures conditions. Tous les scĂ©narii de reprise et d’adaptation des règlements de compĂ©titions sont prĂŞts pour s’adapter aux dĂ©cisions de l’Etat” explique-t-elle.

Pour de nombreux clubs, le scepticisme reste de mise, sachant que plusieurs semaines d’entraînement seraient nécessaires pour remettre les joueurs à niveau avant de reprendre la compétition.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mathieu Babillot : “ça va taper fort”

Toulouse. Le Stade reçu dix sur dix