in

Castres va devoir hausser le ton

Encore un match à gros enjeu en bas de tableau. Pour Montpellier, il y a une revanche à prendre à Castres pour s’éloigner un peu plus du barrage. Pour Castres, il s’agit d’enchaîner une troisième victoire à domicile ce qui n’est pas arrivé depuis le début de la saison. Elle permettrait de maintenir les Montpelliérains à distance.

Cette semaine, Pierre-Henry Broncan plantait le dĂ©cor : “Montpellier c’est une grande Ă©quipe. Il ne faut pas penser une seconde que le MHR va finir Ă  la 13e place du championnat. Les MontpelliĂ©rains viennent chez nous, après ils vont Ă  Agen, ils ont un matos Ă©norme, ils viennent de prendre le bonus offensif face au Stade Français, ce qui n’est pas rien, ça montre leur qualitĂ©”.

Une kyrielle d’arguments visant Ă  maintenir une petite dose de crainte chez ses hommes, au cas oĂą ses derniers oublieraient que s’ils se sont imposĂ©s Ă  Montpellier le 17 janvier, c’est de justesse en fin de partie. L’entraĂ®neur principal du CO prĂ©cise : “On n’a pas besoin d’évoquer la crainte. Face aux grandes Ă©quipes, on s’aperçoit bien qu’il y en a dans la semaine. Il s’agit plutĂ´t et toujours de se prĂ©parer par rapport Ă  nous, par rapport Ă  ce que l’on veut faire. Sans oublier de respecter toutes les Ă©quipes, mĂŞme le dernier de poule”.

Discipline, discipline

Certitude, sous certaines conditions, le Castres Olympique a les moyens de faire face Ă  la force de frappe montpelliĂ©raine. On a vu, lors du dernier week-end, les Tarnais performant dans la zone de marque en jouant les pĂ©nalitĂ©s Ă  la main. Mais on les a Ă©galement vus, ou plutĂ´t revus, avec un vĂ©ritable tendon d’Achille occasionnĂ© par une indiscipline rĂ©currente. Ă€ Lyon et contre Agen le CO a jouĂ© la quasi-totalitĂ© du temps en infĂ©rioritĂ© numĂ©rique, et contre Bayonne, il a fini Ă©galement Ă  14. Quand Mauricio Reggiardo hurle dans les tribunes “discipline discipline !”, il sait pourquoi.

Aussi, le respect des règles sera très certainement une des clés du match entre le CO et le MHR aujourd’hui. Du côté castrais pour lutter à armes égales pendant 80 minutes et dans les rangs héraultais pour ne pas se faire pénaliser dans des zones où le Castres Olympique sait manœuvrer pour aller à l’essai. Pour vaincre aujourd’hui les Castrais vont devoir sérieusement élever le niveau de jeu qui leur a permis de s’imposer face à Bayonne dimanche dernier.

Les Ă©quipes

CASTRES : Dumora ; Palis, Combezou, Botitu, Nakosi (o) Urdapilleta (m) Kockott (cap) ; Kornath, Ardron, Delaporte ; Vanverberghe, Pieterse ; Hounkpatin, Barlot, Tichit.Rempl. : Ngauamo, De Benedittis, Jacquet, Babillot, Fernandez, Cocagi, Guillemin, Tierney.MONTPELLIER : Immelman ; Martin, Reilhac, Serfontein, Rattez (o) Paillaugue (cap) (m) Reinach ; Camara, Du Plessis, Ouedraogo ; Capelli, Van Rensburg ; Chilachava, Delhommel, Forletta. Rempl. : Guirado, Fichten, Chalureau, Bécognée, Lozowski, Ngandebe, Timu, Lamositele.Arbitre : Mathieu Raynal (Pays Catalan)

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Carcassonne méritait mieux

Deux changements pour mieux s’adapter