in

Colomiers retrouve le sourire

Ils ont refait le coup. Un an aprĂšs leur victoire au bout du suspense (33-29) en terres normandes, les ColumĂ©rins ont de nouveau battu des Rouennais qui ont longtemps cru accrocher une sixiĂšme victoire consĂ©cutive Ă  domicile. MenĂ©s de trois points Ă  trois minutes de la sirĂšne, les hommes du tandem Berneau-Sarraute ont mis tout leur cƓur pour arracher un prĂ©cieux succĂšs sur un dernier essai de pĂ©nalitĂ© (77).

Bézian de retour dans le XV de départ

C’est la premiĂšre victoire de Colomiers depuis le 14 janvier face Ă  Carcassonne (37-13). Hier soir, dans un congĂ©lateur (-3 degrĂ©s), les ColumĂ©rins ont d’abord fait la course en tĂȘte Ă  la suite d’une touche parfaitement nĂ©gociĂ©e, puis d’un ballon portĂ© dont a profitĂ© Jean Thomas pour aplatir dans l’en-but (0-7, 20e).

Les partenaires de Bézian, de retour dans le quinze de départ, ont trop rapidement baissé la garde et ont encaissé un essai dans la foulée en se faisant surprendre par Adamou le long de la ligne de touche (5-7, 23e).

Colomiers surpris au retour des vestiaires

Au retour des vestiaires, Colomiers était encore endormi et Rouen en a profité pour inscrire deux essais et prendre les devants (55e, 19-13). Heureusement, Sébastian Andres Poet était impeccable au pied et permettait aux siens de rester au contact des Normands grùce à des pénalités (28, 49, 59).

Ce qui n’était pas forcĂ©ment le cas du buteur rouennais Peter Lydon, Ă  l’image de cette pĂ©nalitĂ© manquĂ©e Ă  25 mĂštres alors que Rouen menait 19 Ă  16.

Récompensés

Partis Ă  l’abordage dans les derniĂšres minutes, les ColumĂ©rins ont Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©s de leurs efforts en poussant de nombreuses fois les Rouennais Ă  la faute. L’arbitre a logiquement sifflĂ© un essai de pĂ©nalitĂ© alors que Colomiers Ă©tait dans les dix derniers mĂštres normands depuis de longues minutes. Il fallait ensuite tenir et gratter un dernier ballon sur la ligne des 22 mĂštres pour l’envoyer dans le ciel rouennais.

rouen 19 – colomiers 23

MT : 5-10 ; huis clos : arbitre : M. Hernandez.

Vainqueurs : 2E Thomas (20), de pénalité (59) ; 1T (20), 3P (28, 49, 59) Poet

Vaincus : 3E Adamou (24), Adamson (44), Bonnot (55) ; 2T Lydon (44, 56)

Évolution du score : 0-7, 5-7, 5-10/12-10, 12-13, 19-13, 19-20, 19-23

ROUEN : Asieshvili ; Bonnot (cap.), Johnston, Astle, Amadou (o) Lebreton, (m) Vincent ; Mapapalangi, Cazale Debat, O’leary ; Tuatagaloa, Frisch ; Peleseuma, Adamson, Lydon

Exclu tempo. : Frisch (77

COLOMIERS : Dubois ; Saaidia, Sheklashvili, Thomas, Earle (o) Vergnes Taillefer, (m) Lescure ; BĂ©zian (cap.), Seguela, Poet ; Rokoduguni, Fontaine ; Perrin, Delas, Palisson

Exclu tempo. : Dubois (52)

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Camille GĂ©rondeau, troisiĂšme ligne du SU Agen : “Jouer en Pro D2 n’est pas un problĂšme pour moi”

Carcassonne méritait mieux