in

Le Racing au bout du suspense

Le Racing 92 a dominĂ© La Rochelle (26-22) au terme d’un choc de haut de tableau qui a tenu ses promesses avec six essais marquĂ©s et du suspense jusqu’au bout, hier Ă  Nanterre, en match en retard de la 14e journĂ©e.

Cette victoire permet aux Franciliens de rejoindre leurs adversaires du jour Ă  la deuxiĂšme place avec 50 points, Ă  deux longueurs du leader Toulouse, et peut laisser des regrets aux Rochelais qui ont marquĂ© quatre essais et auraient pu l’emporter s’ils les avaient tous transformĂ©s.

Pour Laurent Travers, l’entraĂźneur du Racing 92, ce qu’il faut retenir, c’est la victoire : “MĂȘme moins bons offensivement, on gagne ce match, et sur le plan comptable, ce n’est pas nĂ©gligeable”.

“On a forcĂ©ment beaucoup de regrets, a rĂ©agi pour sa part le capitaine rochelais Romain Sazy. On a eu des Ă©checs au pied, on a manquĂ© de prĂ©cision en touche, mais le plus gros regret, ce sont les 14 points qu’on donne”.

Le Racing 92, court vainqueur Ă  Montpellier (24-22) le week-end dernier, voulait se racheter Ă  domicile, oĂč il avait perdu ses deux prĂ©cĂ©dentes rencontres devant Toulon (29-23) et l’UBB (33-32).

Il a mis fin Ă  cette mauvaise sĂ©rie grĂące notamment Ă  la rĂ©ussite de son ouvreur Antoine Gibert (23 ans), auteur d’un sans-faute au pied (16 points).

“On n’a pas rĂ©ussi Ă  ĂȘtre efficace avec le ballon, on a fait des erreurs de discipline (mais) ce qu’on va retenir, c’est la victoire, car c’est ce qui va compter Ă  la fin de la saison”, a estimĂ© aprĂšs le match le talonneur du Racing 92, Teddy Baubigny, auteur du premier essai du match, dĂšs la 2e minute.

3 essais en 12 minutes

Les Maritimes ont rĂ©pondu par un bel essai du troisiĂšme ligne nĂ©o-zĂ©landais Victor Vito, de retour aprĂšs prĂšs de quatre mois en raison d’une blessure Ă  un biceps (10-5, 19e), en profitant du carton jaune infligĂ© au centre du Racing Olivier Klemenczak, au quart d’heure de jeu.

Mais deux pénalités réussies par Gibert plus tard, le club francilien rentrait aux vestiaires avec une avance confortable (16-5).

Un essai de filou du deuxiÚme ligne Dominic Bird dÚs la reprise, transformé par le métronome Gibert (23-5, 43e), a permis aux hommes de Laurent Travers de faire le trou.

Mais les Maritimes ont rĂ©pondu par un essai en force, attribuĂ© au troisiĂšme ligne Paul Boudehent et transformĂ© avec l’aide du poteau par Ihaia West (23-10, 55e), puis enchaĂźnĂ© avec le demi de mĂȘlĂ©e Tawera Kerr-Barlow, entrĂ© en jeu Ă  la place de Thomas Berjon (23-17e, 64e).

Ce temps fort des visiteurs leur a mĂȘme permis de revenir Ă  un point (23-22), aprĂšs un nouvel essai Ă  la 67e d’Alonso Munoz.

Mais Gibert a redonnĂ© un peu d’air Ă  son Ă©quipe Ă  dix minutes de la fin, avant que La Rochelle n’échoue Ă  quelques centimĂštres de la ligne.

racing 26 la rochelle 22

MT : 16-5 ; huis clos ; arbitre : Romain Poite (Occitanie)

Vainqueurs : 2E Baubigny (2), Bird (43) ; 2T (2, 43), 4P (5, 32, 40+1, 72) Gibert

Vaincus : 4E Vito (19), Boudehent (55), Kerr-Barlow (64), Alonso (67) ; 1T West (55)

Évolution du score : 7-0, 10-0, 10-5, 13-5, 16-5/23-5, 23-12, 23-17, 23-22, 26-22

Racing 92 : Zebo ; Taofifenua, Klemenczak, Chavancy, Imhoff (Dupichot, 41) (o) Gibert, (m) Le Garrec (Machenaud, 63) ; Diallo (Palu, 70), Tanga Mangene (Chouzenoux, 63), Lauret ; Bird, Palu (L. Jones, 54) ; Gomes sa (Kharaishvili, 51), Baubigny (Le Guen, 54), Ben Arous (Gogichashvili, 54)

Rempl. tempo. : Klemenczak par Trinh-Duc (54-63)

Exclu. tempo. : Klemenczak (14)

La Rochelle : Leyds ; Favre, Sinzelle, Botia (Alonso, 62 ; Pi. Boudehent, 68), Rhule (o) West, (m) Berjon (Kerr-Barlow, 48) ; Pa. Boudehent, Vito, Bourdeau (Gourdon, 71) ; Leroux (Tanguy, 48), Sazy ; Joly (Atonio, 48), F. Bosch (Lagrange, 64), Wardi (Priso, 62)

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le Castres Olympique y voit plus clair

L’Irlande a dĂ©jĂ  perdu gros