in

Le SCA peut remercier sa conquête

Pendant près de soixante-dix minutes, le spectre d’une nouvelle désillusion loin du Stadium a plané au-dessus de la tête des Albigeois. Après avoir été mené une bonne partie de la rencontre, le SCA a fait la différence dans le dernier quart d’heure pour s’imposer 30-26 à Aubenas. Mais comme l’avait martelé le staff tarnais tout au long de la semaine précédent cette rencontre, les Ardéchois n’ont pas donné leur part au chien au niveau du combat. Dès les premières secondes, les Jaune et Noir veulent envoyer du jeu mais se heurtent à un rideau défensif bien en place mais indiscipliné. Jérémy Russell ouvre le score grâce à une pénalité avant que tout ne se complique. Après dix premières minutes encourageantes, le Sporting retombe dans ses travers et commet énormément de fautes de mains. Malgré l’apport du vent, les Tarnais se font surprendre et l’ailier albenassien Alessi s’en va au milieu des poteaux semer le doute dans les esprits visiteurs. La suite se résume à un duel de buteurs entre le demi d’ouverture albigeois et Baudy, l’arrière ardéchois (13-6).

Exploit personnel de Farret

Aubenas pensait regagner le vestiaire avec sept points d’avance mais c’était sans compter sur le caractère des joueurs d’Arnaud Méla. Sur la dernière action de la première période, Albi lance une offensive aux abords des vingt-deux mètres adverses. Le ballon arrive dans les mains de Paul Farret en bout de ligne, qui se défait de quatre défenseurs pour ramener les siens à deux unités. Un exploit personnel du troisième ligne tarnais qui sera effacé dès le début du second acte après un essai casquette des Albenassiens. Un coup de pied contré de Jérémy Russell termine dans l’en-but albigeois et le talonneur Peutin aplatit (20-11). C’est à ce moment-là que la conquête jaune et noire, déjà dominatrice dans le premier acte, va complètement mettre la main sur ce duel acharné. À la suite d’une touche, Maxime Escur termine dans l’en-but grâce à un magnifique ballon porté puis c’est Jacques Engelbrecht qui profite d’un pack dans l’avancée pour inscrire le troisième essai visiteur. En difficulté pour développer son jeu, le SCA s’en remet à son huit de devant, et ça marche.

L’alignement intraitable en fin de match

Revenus au score (26-23), les hommes d’Arnaud Méla n’ont plus que trois petits points de retard sur leurs adversaires. Ironie du sort, c’est l’arrière ardéchois Baudy, très bon ce dimanche, qui va commettre un en-avant qui sera fatal aux siens. À dix minutes du terme de la rencontre, la première ligne tarnaise fait le boulot à cinq mètres de la ligne et pousse l’arbitre central du match à accorder un essai de pénalité à Albi (26-30). La fin de partie va se résumer à une gestion complète des Albigeois. Les locaux sont sans solution face à l’alignement jaune et noir, qui va voler cinq ballons dans les dernières secondes pour assurer la victoire. Ce fut compliqué, mais l’essentiel est bien là pour Albi. Avec ces quatre points, le SCA garde ses distances sur la cinquième place tout comme il reste à portée de fusil des deux premières.

Arnaud Mela : “

Il a fallu du caractère”

“Je me doutais que n’ayant pas gagné depuis septembre, Aubenas allait voulait faire un bon match, sachant qu’il y a en plus des remaniements pour la saison prochaine au sein du staff. Il a fallu du caractère car on a été menés longtemps, mais on n’a pas lâché. En première période, on avait l’impression qu’ils étaient plus nombreux que nous sur le terrain et on les a regardés, on a joué à la baballe. On n’a pas réussi à tenir des séquences de jeu un peu longues pour trouver des solutions. Notre indiscipline et nos imprécisions ont fait qu’ils se sont retrouvés devant à la mi-temps. On a mieux dompté le vent en deuxième période. Je suis content de notre conquête et on a fait du bon boulot sur les ballons portés. Je suis aussi satisfait de l’énergie et des ressources qu’on a eues pour gagner ce match. À Blagnac, on n’a pas su remonter et là, on l’a fait.”

AUBENAS 26 – ALBI 30

Mi-temps : 11-13. Arbitre : M.Guatelli (Auvergne-Rhône-Alpes). Match à huis clos.

Vainqueurs : 4E Farret (40e), Escur (52e), Engelbrecht (61e), de pénalité (73e) ; 1T Caminatti (61e) ; 2P Russell (7e, 34e.).

Vaincus : 2E Alessi (21e), Peutin (44e) ; 2T Baudy (21e, 44e.) ; 4P Baudy (25e, 36e, 56e, 64e.). Carton jaune : Raw (51e).

AUBENAS : Baudy (Lucy 69e) ; Alessi, Blanc, Raoux (Iserable 56e), Pecheux ; Porcher, Lacroix ; Cebe (cap) (Fromenteze 76e), Naikadawa (Tsomondo 49e), Bruchet (Ambrosio m-t) ; Gaune, Fromenteze (Fulachier 57e) ; Raw (Arnaud 61e), Peutin (Trabuchi 66e), Postiglioni (Leman 54e).

ALBI : Pilet ; Sicart, Drauniniu, Vaccaro (Tagotago 63e), Mjekevu ; Russell (Caminatti 46e), Doan ; Calas (Guillaume 62e), Engelbrecht, Farret ; André (cap), Essid (Gaillard 62e) ; Tchapnga (Nevers 62e), Feltrin (Dedieu 62e), Escur (Castant 62e). Non entré en jeu : 22. Pouzoullic.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Espoirs de l’US Carcassonne : Défaits malgré du caractère…

Deuxième match du tournoi pour Clara, la Reilhacoise