in

Montauban. Jean-Pierre Rebié succède à Bernard Bouton

Une belle page de la vie de Bernard Bouton s’est tournée ce samedi. Comme il l’avait laissé entendre cette année 2020 marquait la fin de son aventure à la tête de l’office municipal des sports. Sans regrets. “J’avais dit que cette mandature serait la dernière en ce qui me concerne mais c’est vrai que l’on ne pouvait pas prévoir le covid-19. L’assemblée générale était prévue il y a quelques mois déjà et il fallait absolument l’organiser puisque nous nous calons sur les élections municipales, même dans des conditions très particulières. C’est par correspondance que le vote a eu lieu” note Bernard Bouton.

Après quatre années passées au secrétariat puis les dix suivantes à la présidence, il était temps pour Bernard Bouton de passer la main : “Place aux autres (éclat de rire). On ne peut pas dire que j’en avais ras le bol mais j’estime qu’il était temps de renouveler l’équipe, qu’il y ait de nouvelles personnes, avec de nouvelles idées. Il est clair aussi que j’avais envie de souffler. Mais je ne m’éloigne pour autant pas de l’OMEPS et je serai toujours présent si l’on me demande des conseils, je garderai un œil attentif”.

Sous sa présidence, force est de constater que la structure a plutôt prouvé son efficacité, ce qui rend fier Bernard Bouton : “Je peux partir l’esprit serein, avec la conscience d’avoir essayé de faire au mieux pour le développement du sport dans la cité. De 60 clubs affiliés nous en sommes aujourd’hui à une centaine et nous avons essayé d’être associés au maximum d’événements, notamment avec le développement de la fête des sports, la soirée des présidents, les trophées, la fusion des clubs… Nous avons travaillé dans l’intérêt général de tous et c’est ça qui me rend le plus fier”.

La continuité comme leitmotiv

Bernard Bouton parti, c’est donc Jean-Pierre Rebié qui a été désigné pour lui succéder. Il est loin d’être un inconnu à l’OMEPS puisqu’il en fait partie depuis 1995 et en était le trésorier depuis 2003. Il prend donc du galon, même s’il s’en défend : “Je ne pense pas que cela soit une promotion. Nous allons continuer à travailler dans l’intérêt du sport montalbanais comme nous le faisons depuis toujours. Quand cette période sera terminée il nous faudra ensuite envisager l’après-covid mais nous sommes complètement dans le noir en ce moment” explique-t-il. Signalons enfin que les Trophées des sports habituellement organisés en ce début d’année salle Eurythmie ne devraient pas connaître d’édition cette année.

Le bureau. Jean-Pierre Rebié, président; Fabrice Favaretto, vice-président; Jacqueline Lafon, secrétaire; Caroline Vidal, trésorière; membres du bureau : Gerard Combes, Gérard Blondé, Patrice Dandine.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Montauban. La force de la jeunesse à l’ USM

Figeac. Disparition de Michel Couly, ancien joueur du GSF