in

Narbonne. Guy Laso, le facilitateur du RCN

Si quelqu’un éternue, si un joueur cherche un soutien, une aide, si le staff a besoin d’un ballon, Jean Cazaute et Guy Laso répondent présents. En fait ils sont aux petits oignons auprès des joueurs qui les adorent. Rencontre avec Guy Laso.

Quel a été votre passé sportif ?

J’ai été 3 fois champions de France comme joueur. Avec le RCN Reichel en 1976 avec Delmas, Martinez, Malquier, Esquirol, Colomine et 2 fois avec Fleury Olympique en Honneur et 3e division avec Elie Vaquerin, Ros et Magre. Je suis finaliste comme entraîneur avec Pouzols-Mailhac et avec les cadets du RCN avec les Gaudermen et Alamercery.

Si on dit que vous êtes un facilitateur, est-ce le bon terme ?

Facilitateur, oui c’est le bon terme. On accompagne les joueurs pour le logement, le véhicule, les diverses assurances, la mutuelle, les complémentaires et la déclaration d’impôts pour les étrangers. Et au quotidien, on est là pour que les joueurs soient dans le confort. On soutient le staff sportif pour le matériel de travail, café, les relations avec service des sports pour la disponibilté des terrains, salle de musculation et les créneaux horaires. Enfin, on est des coordinateurs entre les services administratifs basés à Cassayet et groupe professionnel basé au parc des sports.

Manager, est-ce un poste à responsabilité ?

On a la responsabilité de préparer les matches à domicile et à l’extérieur, timing très serré, recherche restaurants, bus, hôtels, en collaboration avec staff sportif et le préparateur physique.

Comment cela se passe avec Jean Cazaute ?

L’entente est super. Il y a de la confiance mutuelle et on travaille en étroite collaboration. Heureusement sinon ça ne pourrait pas fonctionner. On s’appelle et on communique plusieurs fois par jour. C’est le secret de notre réussite. On se connaissait avant mais j’ai appris à mieux le connaître et à l’apprécier depuis 2 ans. C’est lui le boss mais on partage tout. Je lui apporte le meilleur soutien dans la mesure de mes disponibilités.

Faites-vous tous les deux les déplacements ensemble ou à tour de rôle ?

En principe on fait les déplacements ensemble. On se partage les voyages en bus avec les joueurs et les voyages avec avec le fourgon du RCN avec le matériel.

Ce mois de janvier a été prolifique pour le Racing avec 4 victoires en 4 matches. Que pensez-vous de l’évolution du groupe ?

Ce mois de janvier a été très bon avec 18 points obtenus sur les 20 possibles. Je pense que les nouvelles recrues, un par ligne avec un niveau de nationale, ont pris conscience de leurs moyens et ont apporté à l’ensemble du groupe de l’an dernier déjà bien fournis et cela crée une émulation positive. Le mois de février avec trois déplacements successifs peut consolider notre position et nous autoriser à une fin de saison à la hauteur de nos espérances.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Rugby – Bleus – Les chiffres à connaître avant Italie-France

Narbonne. Un coprésident heureux