in

Narbonne. Montées et descentes : la rumeur qui fait du bruit dans le rugby audois

l’essentiel
Alors que deux descentes étaient au programme en Pro D2, la LNR songerait à limiter le nombre à une pour cette saison 2020-2021. Une décision qui ferait bien du bruit. Réactions à Carcassonne, concerné en Pro D2, et à Narbonne, troisième de Nationale.

Alors que deux descentes étaient initialement prévues en Pro D2, comme depuis bien des années, il pourrait finalement n’y avoir qu’une seule relégation en Nationale à la fin de la saison 2020-2021 comme le laisse sous-entendre le président de Béziers, Jean-Michel Vidal, dans les colonnes du Midi Libre. “Nul ne sait encore combien de clubs vont descendre (en Nationale). […] Les discussions avec la Ligue parlent, en tout cas, pour l’instant, d’une seule descente, lâche Vidal. Vu le contexte, les clubs de Nationale n’auront disputé qu’un demi-championnat. Du coup, il n’est pas certain que deux clubs montent en Pro D2.” Les intéressés apprécieront…

En conférence de presse jeudi, l’entraîneur des avants de l’US Carcassonne, Mathieu Cidre, se montrait quelque peu gêné face à l’annonce de la nouvelle. Simple rumeur ? “J’en ai plus ou moins entendu parler, oui. Il y a plusieurs sons ce cloche et pas que depuis cette année. J’essaie de ne pas trop y penser, on a de l’énergie à mettre ailleurs. Faisons le job pour ne pas être concernés par cette formule. Ce que j’en pense ? Pour l’instant, notre seule préoccupation est de gagner les matchs […]. Il faudra savoir comment vont être pensés le Top 14 et la Nationale. Nous, on est au milieu.”

Il semble à ce jour impossible que les divisions pros changent de format

À Narbonne, qui pourrait disputer les phases finales à la fin de la saison, la nouvelle n’est pas passée inaperçue, bien entendu : “On était encore en visio avec les autres présidents de la Nationale mercredi et personne n’en a parlé. Est-ce que, juridiquement on est en droit de changer un règlement en cours de saison ?, questionne le coprésident Marc Delpoux. Franchement, je ne sais pas. Il y a une convention entre la FFR et la Ligue, on le sait, et la Fédération, qui nous défend, aura sans aucun doute son mot à dire. Je ne trouve pas ça très logique. Après, il faut faire attention. Depuis la Covid, il y a des effets d’annonce qui ne se réalisent jamais”.

Nul n’en doute, cette annonce, si elle devait être confirmée, ferait du bruit, car elle servirait les intérêts de certains clubs de Pro D2, actuellement en difficulté, et qui se verraient ainsi enlever une certaine pression avec une seule relégation à l’étage inférieur. Au détriment de la Nationale qui serait, une nouvelle fois, le dindon de la farce. Même si l’affaire semble être dans les cartons, il paraît à ce jour impossible que les divisions professionnelles changent de format au printemps prochain. À suivre.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Top 14 : Dans la douleur, Clermont fait tomber Lyon

Narbonne. Espoirs-Reichel : Un gros test pour les Narbonnais