in

Rugby : l’Audois Alexandre Raynier avec l’équipe nationale de Belgique

Formé au RELM (Rugby Educatif Lauragais Malepère), il a ensuite fait les beaux jours des cadets et des juniors du RO Castelnaudary avant d’intégrer l’équipe première, dans laquelle très jeune, il s’est avéré comme un titulaire indiscutable. Actuellement, Alexandre Raynier, joue en Fédérale 1 à Lombez-Samatan, dans le Gers. Pour la première fois, il a été appelé dans le groupe des “Diables Noirs”, l’équipe nationale belge, en vue de la préparation d’un match extrêmement important qui opposera la Belgique aux Pays-Bas à la fin du mois de mai. Frédéric Cocquet, le sélectionneur belge, a choisi Biscarosse pour ce stage de préparation qui s’est déroulé les 9, 10 et 11 avril derniers, puisque de nombreux joueurs de sa sélection évoluent dans le sud-ouest de la France.

Une rencontre capitale

À 27 ans, Alexandre Raynier fait la fierté de sa maman Cécile, bien implantée en Lauragais mais d’origine belge, ainsi que de ses deux frères Romain et Adrian, tous deux joueurs de l’équipe de Castelnaudary. Trente-quatre sélectionnés étaient donc présents à Biscarosse, première étape de la dernière ligne droite de la préparation du match face aux Pays-Bas, le 29 mai prochain, que les Belges joueront à domicile, après toute une année sans match. Une rencontre capitale puisque les Diables Noirs y joueront leur place dans le Rugby Europe Championship, le tournoi des Six Nations B.

Gageons que “l’audois-belge” Alexandre Raynier aura fait parler son tempérament, et il n’en manque pas le bougre, lors de ce stage, en vue de décrocher une sélection. Le rugby audois, et du Lauragais en particulier, croise les doigts pour qu’il rejoigne la cohorte de rugbymen du département qui ont connu les joies d’une sélection dans une équipe nationale (France, Espagne, Maroc, Algérie, Belgique, etc.).

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Rugby : Narbonne sans grands éclats

SC Nègrepelisse : deux journées de détection chez les jeunes les 24 avril et 15 mai