in

Toulouse. Le Stade attaque maintenant des cols plus raides

> SĂ©rie en cours

Parler de série, cela ne vous rappelle rien ? Allez, un petit œil dans le rétro. Le dernier titre du Stade en 2019 (et tout simplement le dernier titre décerné dans le championnat de France) avait été marqué par des chiffres incroyables. Une pluie de records. Pas moins de huit avaient été battus. Les Toulousains avaient, par exemple, fait tomber celui du nombre de points glanés (98 avec 21 victoires, 2 matchs nuls et trois points de bonus).

Mais la série qui nous intéresse aujourd’hui est celle qui concerne l’invincibilité en championnat du Stade. Contre Pau, le club a signé une dixième victoire consécutive mais à l’intérieur de cette série, il y a deux matchs de Coupe d’Europe. Si on ne compte que les rencontres de Top 14, le Stade a donc enchaîné huit victoires consécutives et neuf matchs sans défaite puisque les huit victoires étaient précédées d’un match nul face à Castres, à Ernest Wallon.

> Huget au service du collectif

Pour la première fois de sa carrière, Yoann Huget Ă©tait capitaine du Stade Toulousain. Un honneur bien sĂ»r mais l’ailier sait que ce n’est pas l’individualitĂ© qui prime au Stade Toulousain : “Comme je l’ai dit au groupe avant de rentrer sur le terrain, le Stade Toulousain restera le Stade Toulousain. On a jouĂ© pendant des mois sans Chelsin (Kolbe), on a jouĂ© pendant des mois sans Antoine (Dupont) l’annĂ©e dernière. On ne peut pas se reposer que sur des individualitĂ©s. Le Stade Toulousain, c’est d’abord un collectif. Cela a toujours Ă©tĂ© comme ça depuis les annĂ©es 1980.” Et Ugo Mola renchĂ©rit : “Je ne sais pas si c’est une rĂ©compense mais c’est quelque chose qui ne se donne pas comme ça. On n’offre pas grand-chose. Ce n’est pas qu’on ne soit pas gĂ©nĂ©reux mais on a envie que ça se mĂ©rite et se gagne dans les attitudes au quotidien. Cela nous paraissait normal que Yoann finisse capitaine dans cette composition d’équipe.”

> Lyon : un air de revanche

Face à Pau, le staff aurait sans doute aimé davantage d’intensité et d’adversité avant les deux déplacements à venir : Lyon samedi et La Rochelle, le samedi suivant. Surtout dans cette période difficile à gérer (doublons, match reporté contre La Rochelle, match sans grande adversité à Agen). Les Toulousains auront toutefois une raison supplémentaire de poursuivre leur série samedi puisque Lyon est la seule équipe à s’être imposée à Ernest-Wallon cette année. Pour cela, il faudra s’attaquer à un autre record datant de 2019. Celui de neuf victoires à l’extérieur dans une saison. Pour l’heure, le Stade en est à 6.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ces Bleus résistent à tout

GalthiĂ© : “Baille est sĂ»rement l’un des meilleurs gauchers au monde”