in

US Montauban : quatre nouveaux joueurs (au moins) partants

l’essentiel
Selon nos informations, cinq nouveaux joueurs ne seront pas conservés par l’US Montauban lors de la saison 2021-2022. Parmi eux, Jérémy Chaput, Julien Caminati et Kimami Sitauti.

Une page va définitivement se tourner à l’US Montauban à la fin de la saison. On avait déjà évoqué dans ces colonnes la probable retraite de Benoit Zanon, les départs de Pierre Klur, Pierre Sayerse, Paul Graou, Matt Beukeboom, Corentin Astier et Corentin Braendlin. Christopher Vaotoa, lui, s’est bien engagé avec l’Union Bordeaux-Bègles (UBB) mais sera prêté une saison supplémentaire à Sapiac pour 2021-2022. Enfin, le club vert et noir a officialisé cette semaine la signature du trois-quart anglais Tom Homer en provenance des London Irish. Mais la liste des congédiés (ou non-conservés) s’est allongée ces derniers jours.

Après sept saisons à Sapiac, Chaput n’est pas conservé.
Après sept saisons à Sapiac, Chaput n’est pas conservé.
Photo DDM, Manu Massip.

Selon nos informations, au moins quatre autres joueurs tarn-et-garonnais devront se trouver un nouveau club à la fin de la saison. Par ordre d’arrivée, commençons par un des vieux briscards du vestiaire montalbanais qui pourrait faire ses valises : Jérémy Chaput. Le demi-de-mêlée, sorti sur blessure à l’épaule à Carcassonne, aura passé sept années à l’USM. Mais l’ancien Biterrois est sans doute, lui aussi, victime de son âge (33 ans). Le probable non-renouvellement de Chaput ajouté au départ de Paul Graou vont obliger Florian Ninard et son réseau à débusquer deux numéros neuf pour la saison prochaine. Il ne resterait pour le moment que Nic Stirzaker sous contrat.

Sitauti, Caminati et Loubière devraient faire leurs valises

Outre à la charnière, c’est dans les lignes arrières que le chantier du recrutement va s’intensifier. Car selon nos sources, l’arrière Julien Caminati et le polyvalent Kimami Sitauti n’auraient pas, eux non plus, d’offre de la part du staff montalbanais. Le premier (35 ans) est arrivé à l’été 2020 en provenance de Castres. Le joueur originaire de Nantua n’aurait pas convaincu. Le choix de l’USM pour le second (30 ans en avril) peut paraître surprenant, même si ce dernier a habitué Sapiac à un autre niveau de jeu que celui démontré ces dernières semaines. Ces départs probables devront être compensés soit par des jeunes qui montent du centre de formation (Stéphane Ahmed qui vient de signer son premier contrat pro, éventuellement Benjamin Puntous ou les frères Louis et Paul Decavel), soit par des recrues (comme Tom Homer, officialisé jeudi). Dans le paquet d’avant, un jeune joueur devrait lui aussi quitter la cité d’Ingres ; il s’agit d’Alexandre Loubière. L’ancien capitaine des espoirs du Stade Toulousain a fait de belles prestations à ses débuts, avant d’être embêté par les blessures. Il faudra là aussi s’atteler à recruter français, puisque c’est un nouveau joueur issu des filières de formation française (Jiff) qui devrait quitter le navire.

Quid de Silago et Maninoa?

Deux autres dossiers sont toujours en suspens du côté de Sapiac. Le premier concerne Aviata Silago. L’USM souhaite vivement garder l’ouvreur ou centre néo-zélandais dans ses rangs lors des saisons prochaines. Mais l’ancien Berjallien de 28 ans aurait reçu une proposition alléchante du Rouen Normandie Rugby, prochain adversaire des Montalbanais à Sapiac vendredi.L’autre cas incertain est celui de Junior Maninoa. Le deuxième ou troisième ligne (35 ans en juin), non Jiff, n’est pas certain d’être conservé. Son avenir dépendrait des opportunités qui se présenteront sur les bureaux du directeur sportif Florian Ninard et du président Jean-Claude Maillard.Dans ces deux lignes, un profond roulement est d’ores et déjà attendu.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

RC Toulon: Gervais Cordin prolonge jusqu’en 2024

Biarritz: La piste Fabrice Estebanez pour le staff