in

Valence. “Le groupe valencien vit bien ensemble et se prépare”

On est toujours dans l’attente du côté de la fédérale 1. Mais il semble qu’on pourrait avoir la réponse définitive le 26 février, d’après une annonce fédérale. Cela n’empêche pas le groupe seniors de s’entraîner le week-end comme cela avait été fixé par les instances du club. Samedi dernier, nous avons pu assister à une séance d’une trentaine d’équipiers du groupe de la “première”, avec des espoirs, alors que les cadets et juniors étaient sur un autre terrain. Encadrés par le staff au grand complet Nicolas Vial Pailler, Nasser Ben Amor, Jérôme Pradelle, Jean-Jacques Crayssac, Mathieu Monesma et le préparateur physique Loïc Baude, les seniors ont travaillé plusieurs secteurs de jeu sans les contacts qui sont à ce jour interdits.

Le premier constat que l’on peut faire c’est le plaisir de tout ce beau monde à se retrouver et à bosser comme si le match du week-end était là. Beaucoup de sérieux mais aussi de bonne humeur et même entre les exercices, une franche rigolade. Le manager Nicolas Vial Pailler nous l’a d’ailleurs confirmé : “ça se passe très bien. Tout le monde est là. Plus d’une trentaine de joueurs, des juniors et des espoirs viennent avec nous. Une bonne ambiance ! Tout le monde est ravi de se retrouver le week-end et on travaille bien.”

On ne sait pourtant pas quelle va être la suite et cela ne perturbe pas le fonctionnement “Bier sûr, nous ne savons pas, de notre côté. On se prépare pour le 14 mars comme cela avait été annoncé, et après on verra comment cela se passe. On attend toujours, on nous recule sans arrêt les dates, peut être qu’au final on ne jouera pas Nous continuons notre préparation, pour répondre présents si on nous dit un jour “on reprend”. Je le répète les garçons sont sérieux et ils font le job avec même le sourire. Nous avons un bon groupe qui vit bien ensemble, il n’y a qu’à le voir en ce moment.”

On pense aussi la saison prochaine

Mais dans la tête du coach on pense aussi à la saison prochaine : “Bien sûr, on y pense, en fait quoi qu’il se passe aujourd’hui nous, avec les présidents, sommes prêts. Il y a deux options : soit on finit notre saison et bien tant mieux nous aurons tous nos joueurs qui seront sur le pont ; soit nous ne la finissons pas et là, nous nous mettons à 200 % dans le recrutement et les entretiens avec les joueurs présents. Nous avons pas mal de joueurs qui nous contactent car on a fait un bon début de saison, et je pense que notre club est attirant. Nous avons une bonne réputation sportivement, administrativement et humainement, il faut en profiter.”

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Valence. “Les jeunes comme les aînés”

Les Bleus vainqueurs en Irlande, Urdapilleta fait tomber un record… Les 5 infos de ce week-end