in

Villenouvelle. L’Etoile espère retrouver le lien social

Les coprésidents de l’Etoile Sportive Villenouvelloise – Laurent Estampe et Alain Hamon – évoquent la situation de leur club face à la crise sanitaire.

Comment l’ESV a-t-il passé cette crise sanitaire ?

De mars à juin, les séniors ont été peu pénalisés car la saison était presque terminée. Nous avons gardé le contact avec les joueurs et profité du confinement pour préparer la suivante. Ce fut plus difficile pour l’école de rugby car les tournois et voyages de fin d’année n’ont pas eu lieu et les enfants ont été privés des meilleurs moments. Le deuxième arrêt est plus dur car les joueurs n’ont pas foulé le terrain depuis mi-octobre. Nous avons décidé avec les coaches de laisser passer les vacances d’hiver et de se retrouver les samedis en mars.

Quel bilan tirez-vous ?

Le bilan de cette saison est maigre avec quatre matchs joués à l’extérieur. Nous retiendrons que l’Etoile était sur de bons rails avec une augmentation des licenciés, un recrutement de qualité et une préparation sérieuse cet été. On a maintenu le stage délocalisé car c’était primordial pour nous d’offrir au groupe une bouffée d’oxygène durant cette période compliquée. Côté financier, on a subi des pertes de recettes importantes avec l’annulation des lotos, vide-greniers et l’absence de matchs à domicile. Le club tient grâce au soutien de ses partenaires. Nous les remercions car ils sont présents malgré la situation et nous permettent de nous projeter sereinement sur l’avenir. Nous tenons à les rassurer en proposant une exposition maximale dès que possible et en adaptant la reconduction du partenariat pour l’an prochain.

Comment voyez-vous la suite ?

A ce jour c’est difficile d’évoquer un retour à la compétition. La raison doit l’emporter sur la passion. Notre vœu est de pouvoir reprendre les entraînements au plus tôt, et renouer le contact entre les joueurs et les bénévoles qui souffrent de la situation. Le lien social dans nos structures est très important. Le club n’a plus organisé de manifestations depuis février 2020 et il n’y a eu aucun match à Villenouvelle depuis un an !

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Colomiers. Une chasuble pour apprendre à plaquer

Mirande. Laterrade : “Besoin de tous nous retrouver”