in

Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : pourquoi l’arbitre du match Nic Berry, ancien joueur, a brutalement mis fin à sa carrière

l’essentiel
Désigné comme arbitre de la deuxième rencontre du XV de France dans le Tournoi à Edimbourg ce samedi (15h15), l’Australien Nic Berry a d’abord connu une carrière de joueur. 

Une reconversion éclair. Désormais acteur incontournable sur la scène internationale en tant qu’arbitre, Nic Berry a avant cela, sillonné les terrains en tant que demi de mêlée. L’Australien avait fait ses débuts chez lui, à Brisbane, avant de s’expatrier en Europe, et en France notamment.

En effet, Nic Berry passe trois saisons chez les Ciel et Blanc du Racing-Metro 92, dont celle de la montée en 2008-2009. En Top 14, il joue en alternance avec Jérôme Fillol, au milieu des Nallet, Chabal, Chavancy ou encore Wisniewski. L’ouvreur n’avait d’ailleurs pas semblé étonné de cette reconversion à l’époque : “C’était un joueur très propre sur le terrain, sérieux et rigoureux en dehors. Finalement, cette reconversion ne me surprend pas.”

A lire aussi :
Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : deux joueurs écossais déjà forfaits pour le match face au XV de France

Une reconversion forcée. En 2010, l’Australien rejoint les Wasps, mais voit les commotions s’enchaîner. Jusqu’à celle de trop, le 1er septembre 2012 en ouverture de la saison face aux Harlequins, qui le force à dire stop, à 28 ans seulement. 

Un rêve international maintenant accompli

À l’époque, très rares sont les anciens joueurs professionnels à s’être reconvertis à l’arbitrage et y avoir atteint le niveau international. Le Néo-Zélandais Glen Jackson, ancien ouvreur des Chiefs et des Saracens, est l’exemple le plus connu. 

A lire aussi :
Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : Woki, Bielle-Biarrey… La compo probable du XV de France pour le deuxième match de la compétition

S’il lui faut quelques mois pour définitivement plonger dans l’arbitrage, Nic Berry connaît ensuite une ascension éclair. Dès 2015, il officie en NRC australienne, avant d’être lancé dès la saison suivante en Super Rugby, devenant le premier Australien à avoir joué et arbitré dans cette compétition.

La progression se poursuit en 2017 avec la finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans, et ce jusqu’à la dernière Coupe du monde en France. L’Australien a été désigné pour arbitrer la petite finale entre l’Argentine et l’Angleterre.

A lire aussi :
Tournoi des 6 Nations : “Si ce n’est pas cette semaine…” Alexandre Roumat rejoint le XV de France avec l’espoir de s’installer en Bleu

En 2019, il avait déclaré : “Je n’ai jamais joué de match international, j’aurais été prêt à tout pour le faire à l’époque. Mais j’accomplis ce rêve aujourd’hui en tant qu’arbitre et j’en suis très fier.” Nic Berry s’impose aujourd’hui comme une des références sur la scène internationale. 

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

XV de France : “Des joueurs émoussés”, Moscato voit des Bleus sur le déclin

XV de France: qui pour remplacer Grégory Alldritt face à l’Italie?