in

France – Italie au Tournoi des 6 Nations féminin : les Bleues doivent battre la Squadra Azzurra en pensant à l’Angleterre

l’essentiel
Après deux premiers succès face à l’Irlande au Mans puis en Écosse, les Tricolores veulent enchaîner devant les Transalpines, dans l’antre du Stade Français. Il s’agit de la troisième journée du Tournoi qui se disputera à Paris, dimanche 14 avril. Coup d’envoi pour les Françaises : 15h15.

Le XV de France féminin devra monter en puissance contre l’Italie, demain à Paris, lors du 3e feuilleton du Tournoi des VI Nations, pour poursuivre son duel à distance avec l’ogre anglais quintuple tenant du titre.

Pour espérer décrocher un premier Tournoi depuis 2018, les Bleues doivent d’abord battre les Italiennes puis les Galloises, deux adversaires à leur portée sur le papier, avant de s’offrir une “finale” face aux Red Roses, le 27 avril, à Bordeaux. Invaincues dans la compétition depuis six ans, les Anglaises se rendent elles en Écosse puis recevront l’Irlande avec un sixième Grand Chelem de rang dans le viseur !

A lire aussi :
Ecosse – France au Tournoi des 6 Nations féminin : les Bleues se font peur mais sont reçues deux sur deux

Première étape pour les Françaises, l’Italie au stade Jean-Bouin donc. Les coéquipières de la capitaine Manae Feleu n’ont plus chuté devant cet adversaire dans le Tournoi depuis 2019 et un revers à Padoue (31-12). Depuis, les Transalpines, désormais 6e nation mondiale, ont progressé et se sont offert une victoire de prestige contre ces mêmes Bleues (26-19), il y a deux ans, en match de préparation à la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.

A lire aussi :
REPLAY. Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations féminin : les Bleues gagnent à Édimbourg et sont en tête du tournoi ! Revivez le match

Pas question, ainsi, pour Gabrielle Vernier et ses coéquipières de prendre cette rencontre par dessus la jambe. “C’est une équipe qui est en perpétuelle progression et qui sait nous embêter, on l’a vu ces dernières saisons notamment l’an dernier à Parme (victoire française 22-12, NDLR). On va monter crescendo dans ce Tournoi, on sait que chaque match a ses difficultés, ses spécificités”, a prévenu dans la semaine la centre de Blagnac.

Face à l’imprévisible Italie, les Bleues devront clairement se méfier. D’autant que leurs deux premières sorties, devant l’Irlande (38-17) puis en Écosse (15-5), ont été balbutiantes malgré la victoire à chaque fois.

A lire aussi :
Ecosse – France : les Bleues s’attendent à une adversité bien plus élevée pour leur deuxième match dans le Tournoi

Défense de fer

Heureusement, les joueuses du duo Gaëlle Mignot et David Ortiz peuvent s’appuyer sur une défense rigoureuse, la deuxième du Tournoi (22 points encaissés), et l’expérience des cadres : si la troisième ligne et ancienne capitaine Gaëlle Hermet débutera sur le banc, l’arrière Émilie Boulard, les jumelles Romane et Marine Ménager ou bien la première ligne de Bordeaux Deshaye-Sochat-Khalfaoui seront bien là.

Elles devront également travailler la précision, notamment en attaque, qui a bien failli leur coûter cher à Édimbourg (55 fautes de main en deux matchs !).

Enfin, le pays de Galles et l’Irlande, les deux seules équipes à ne pas encore avoir goûté à la victoire, s’affrontent pour un duel à la vie à la mort.

FRANCE : Boulard ; M. Ménager, Kondé, Vernier, Llorens (o) Queyroi, (m) Bourdon Sansus ; Gros, R. Ménager, Escudero ; Fall, M. Feleu (cap.) ; Khalfaoui, Sochat, Deshaye
Rempl. : Riffonneau, Mwayembe, Joyeux, Hermet, T. Feleu, Chambon, Tuy, Bourgeois

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

XV de France : “Ben O’Keeffe n’était pas satisfait de sa performance”, l’arbitre du quart de finale s’est confié à Fabien Galthié

XV de France : “Les titres, quand on rentre à Marcoussis, il en manque”… Fabien Galthié dresse le bilan de ce Tournoi des Six Nations mitigé