in

France-Italie : “Ça va rester dans ma tête un moment…” Le fait de jeu inattendu qui a fait rater à Paolo Garbisi la pénalité de la gagne

l’essentiel
Les joueurs du XV de France de rugby sont passés très (très) près d’une humiliante défaite, ce dimanche 25 février à Villeneuve d’Ascq, lors de la 3e journée du Tournoi des 6 Naitons. Ils ne doivent leur nul poussif (13-13) qu’à une pénalité propulsée sur le poteau de l’ouvreur de Toulon.

“Il y avait la place… “Je n’ai pas été à la hauteur. Ça fait partie de mon job et je ne l’ai pas assez bien fait. Je m’excuse auprès de tous les Italiens. Ça va rester dans ma tête pendant un moment.”

Les mots de Paolo Garbisi, l’ouvreur de l’Italie, au micro de France 2 quelques minutes après la fin de la rencontre à Villeneuve d’Ascq contre le XV de France (3e journée du Tournoi des 6 Nations). L’ancien joueur de Montpellier (2021-2024), qui vient de s’engager à Toulon, avait au bout du pied la pénalité de la gagne.

A lire aussi :
Les notes de France-Italie : Posolo Tuilagi et Paul Boudehent se sont montrés, la charnière grince encore, le banc n’a rien apporté

Alors que les deux nations sont ex aequo à la sirène (13-13), Garbisi a l’occasion d’ajouter trois points pour les siens et d’offrir une victoire historique. Mais le ballon botté vient s’écraser sur l’un des poteaux des perches françaises.

Un ballon frappé par Garbisi à peine 2 secondes avant que les 60 réglementaires ne soient égrainées. Ainsi, le natif de Venise a semblé frapper avec une grande précipitation, ce qui a peut-être condamné son geste.

L’ITALIE APRÈS LA SIRÈNE ? ?

Paolo Garbisi trouve le poteau ?

? Suivez le match en direct sur @FranceTV#FRAITA | #SixNationsRugby pic.twitter.com/t5ubciqziX

— Six Nations (FR) (@SixNations_FR) February 25, 2024

A lire aussi :
France-Italie au Tournoi des 6 Nations : “Il faut se remettre en question”, “difficile”, “douloureux”… Les Bleus dépités après le résultat nul

Paolo Garbisi a, en effet, frappé sous pression. Pour quelle raison ? Le ballon a chuté du tee, alors que restaient seulement 12 petites secondes au frappeur pour œuvrer. Ainsi, la mire n’a peut-être pas été réglée tout à fait correctement. Tant mieux pour les Bleus… 

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

XV de France: “On ne devient pas des mauvaises personnes du jour au lendemain”, rappelle Servat

Antoine Dupont : “On retombe dans certains travers”, “ça ne veut pas le faire…” Le joueur réagit à France-Italie et au raté des Bleus