in

Les notes de France-Angleterre : Barré, Le Garrec et Ramos décisifs, Meafou solide point d’ancrage

l’essentiel
Les joueurs de rugby du XV de France ont dominé les Anglais ce samedi 16 mars à Lyon (33-31), dans le cadre de la 5e et dernière journée du Tournoi des 6 Nations.

BARRE (3,5/5). Un bilan contrasté. S’il a été auteur d’une percée de toute beauté avec feinte de passe sur Smith et offrande à une main pour Le Garrec sur son essai (19) et qu’il a relancé les Bleus avec sa réalisation (56), le Parisien a aussi été en difficulté sur les deux premiers ballons hauts qu’il a eus à négocier (9, 13) et en couverture (touche concédée, 23 ; dégagement contré sans conséquence, 28).

PENAUD (3).Du bon comme son solide plaquage d’entrée (6), sa relance poursuivie au pied (26) ou le ballon récupéré sur le coup de pied de Ramos pour l’essai de Fickou (60). Mais aussi du déchet, notamment défensif (une constante). Un ballon perdu au contact et un en-avant sur un dégagement contré de Barré qui aurait pu faire quine (28) également. En couverture, il ne peut faire autrement que concéder la touche (38) qui amène l’essai anglais avant le repos.

A lire aussi :
France-Angleterre aux 6 Nations : François Cros, faut pas le chercher ! Plaquages, franchissements, échappée… La grosse prestation du Toulousain

FICKOU (3).Une passe entre les jambes (1), une excellente attitude sur le premier essai (19) mais aussi un plaquage important manqué sur l’essai de Lawrence (40+1), compensé par celui inscrit (61). Il confirme après avoir relevé la tête à la Cardiff
Depoortère(2,5).Un déboulé sur l’aile d’entrée, une course au soutien qui n’a pas été récompensée (30) mais aussi un gros raté au milieu de terrain où il se fait déchirer par Earl (46). Remplacé par MOEFANA (60) dont le retard au déblayage (74) a amené l’essai anglais (75).

BIELLE-BIARREY (2).Peu en vue offensivement. Une bonne pression à la course sur un coup de pied de Penaud (26) mais aussi beaucoup de montées défensives hasardeuses, s’étant retrouvé plusieurs fois en difficulté dans son couloir.

RAMOS (3,5).Si le Toulousain a parfois eu du mal à trouver la parade aux montées ultra-rapides des Anglais, abusant parfois des diagonales au pied, a laissé passer Earl (46) et a raté une touche importante (54), il se sera surtout solide sous la pression (13) ou en couverture (16, 54) et montré fiable au pied comme à son habitude (7/8) avec la pénalité de la gagne de 50 m (80) ! La classe.

A lire aussi :
France-Angleterre au Tournoi des 6 Nations : “J’adore crier sur les mecs” Comment Thomas Ramos s’est rendu indispensable dans ce Tournoi

LE GARREC (3,5). Propre et long sur les sorties de camp, au soutien de Barré pour le premier essai (19), le Racingmen a encore marqué des points face à la pression exercée par les Anglais. Dynamise parfaitement le jeu sur l’essai de Barré (56). Remplacé par LUCU (67), sérieux.

ALLDRITT (2,5/5). Fidèle à sa réputation et donc vaillant combattant même s’il n’a peut-être pas eu son rayonnement habituel face à l’adversité anglaise. Remplacé par BOUDEHENT (70) dont le retard au déblayage (74) aurait pu coûter cher puisqu’il offre aux Anglais la possibilité de marquer leur quatrième essai.

OLLIVON (3). Toujours au bon endroit au moment. Auteur d’un bon rush au relais de Cros, il oublie peut-être de chercher Depoortère sur l’extérieur pour une occasion qui aurait pu (dû) finir au fond (30). Belle passe au contact sur l’essai de Barré (56). Remplacé par ROUMAT (62), très appliqué.

A lire aussi :
France-Angleterre : pourquoi Antoine Dupont était en tribunes ? Pourquoi les Anglais ont ciblé Meafou ? Questions et curiosités autour du Crunch

CROS (4).Toujours aussi incisif en défense (8 plaquages, meilleur total français), le troisième ligne toulousain a livré une partie tout aussi aboutie offensivement. Auteur du contre en touche précieux sur l’essai de Le Garrec (19) et trouve un trou pour libérer Ollivon pour un coup qui aurait dû mieux se finir (30). Joue les 10 dernières minutes en N.8.

MEAFOU (3).Arrache un ballon dans un maul d’entrée (2).Visé sur tous les renvois, le Toulousain a été un précieux point d’ancrage en générant à chaque fois de l’avancée. Remplacé par R.TAOFIFENUA (48), auteur d’une rentrée dans la lignée de celle réalisée à Cardiff.

FLAMENT (3). Encore 80 minutes pour le Stadiste, efficace dans la bataille des rucks et en défense mais aussi actif balle en main.
Atonio(3).Pris sur la première mêlée (11), le Rochelais s’est beaucoup proposé pour fatiguer la défense anglaise même s’il s’est un peu éteint après le repos. Remplacé par COLOMBE (62) qui n’a pas dépareillé.

A lire aussi :
France-Angleterre au Tournoi des 6 Nations : les Bleus remportent un match fou contre les Anglais et terminent deuxièmes de la compétition

MARCHAND (3).Une partie correcte pour le Baroussais qui a ferraillé avec une pénalité récupérée au grattage (17) et sept plaquages (2 manqués). Se fait voler un lancer avant d’être remplacé par MAUVAKA (48), qui se fait arracher le ballon par Mitchell après un ballon porté (52).

BAILLE (2,5). Un peu moins en vue qu’à l’accoutumée, le gaucher « rouge et noir » n’a a eu son rendement habituel. Sanctionné d’un bras cassé pour une poussée anticipée (14). Remplacé par S. TAOFIFENUA (48) qui a remué de la viande dans les rucks.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Écosse-France au Tournoi des 6 Nations féminin : à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le deuxième match des Bleues

Champions Cup: Thomas Ramos toujours incertain pour Toulouse-Racing, Blair Kinghorn va mieux