in

Tournoi des 6 Nations : “Les pauvres Matthieu Jalibert et Maxime Lucu !” Pierre Mignoni défend la charnière des Bleus

l’essentiel
Dans un entretien accordé à l’AFP, le manager de Toulon et ancien demi de mêlée international, Pierre Mignoni, a tenu à défendre Maxime Lucu et Matthieu Jalibert, bousculés depuis le début du Tournoi.

Il est monté au front. Dans un entretien accordé à l’AFP, le manager toulonnais est revenu sur les prestations critiquées du duo bordelais depuis le début du Tournoi. “Je ne pense pas que ce soit la faute de la charnière. Face à l’Irlande, on a vu une équipe de France qui n’était pas prête, pas comme les Irlandais qui étaient prêts et ça s’est vu tout de suite. La France a été prise dans tous les secteurs”, a assuré Mignoni.

A lire aussi :
Tournoi des 6 Nations : qui sera capitaine du XV de France contre l’Italie après le forfait de Grégory Alldritt ?

“Il faut arrêter de pointer du doigt les pauvres Matthieu Jalibert et Maxime Lucu. C’est toujours facile, je l’ai connu aussi, dès que l’équipe perdait c’était la faute de la charnière. La charnière a beaucoup de responsabilités sur le jeu, mais l’équipe entière a beaucoup de responsabilités sur le combat et les choses à faire”, a encore poursuivi l’ancien demi de mêlée international (28 sélections entre 1997 et 2007).

Trois matchs pour réagir

En l’absence d’Antoine Dupont, tourné vers la préparation des épreuves de rugby à VII des Jeux olympiques de Paris 2024, et de Romain Ntamack, victime d’une rupture du ligament croisé du genou gauche en août, les Bleus s’appuient dans le Tournoi des six nations sur la charnière de Bordeaux-Bègles, formée par Matthieu Jalibert à l’ouverture et Maxime Lucu à la mêlée.

A lire aussi :
Tournoi des 6 Nations : “très ému” la réaction d’Olivier Roumat après la première sélection de son fils Alexandre en Ecosse

Lors de la déroute contre l’Irlande (38-17), comme lors du succès arraché devant l’Ecosse (20-16), les deux joueurs girondins n’ont pas convaincu. Après une semaine de repos, Lucu et Jalibert auront l’occasion de se rattraper contre l’Italie, le 25 février à Lille, lors de la 3e journée du Tournoi. Ancien joueur de Clermont ou de Béziers notamment, Mignoni (46 ans) a notamment remporté le Tournoi en 2002 et en 2007.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Tournoi des 6 Nations : qui sera capitaine du XV de France contre l’Italie après le forfait de Grégory Alldritt ?

Rugby à 7 (tournoi de Vancouver): un premier bilan prometteur pour les débuts de Dupont avec les Bleus