in

Tournoi des VI Nations : ” Il va prendre quelques pièces en rentrant…”, les joueurs du SU Agen ravis et fiers de la convocation d’Alex Burin

l’essentiel
Après l’annonce de la convocation d’Alex Burin avec le XV de France, ses coéquipiers au SUA ont été invités à réagir. Passé la surprise, la fierté et la joie dominent largement.

Hans Lombard-Buret : « C’est motivant et excitant pour nous tous »

« Je suis très content pour lui, c’est mérité. Ça donne envie aussi. On voit que ça regarde partout, même en Pro D2. C’est motivant, excitant. Je le connais depuis un petit moment. Je l’ai vu progresser, il m’a vu progresser ; on a avancé ensemble. Il a pris une petite avance, mais je ne donne pas ma part au chien ! Au prochain entraînement, je vais essayer d’aller le tirer un peu quand même, pour voir ce qu’il a dans le ventre (rires). Des bonnes nouvelles, on n’en a pas eu souvent ces derniers temps, donc ça fait vraiment plaisir ! »

Arnaud Duputs : « C’était sûr qu’il allait exploser à haut niveau »

« On sait que c’est un joueur qui va aller vers le très haut niveau. Là maintenant, c’est un peu une surprise, mais c’était sûr qu’il allait exploser. Je suis très content qu’il puisse découvrir ce niveau-là. Pour le SUA et Agen, c’est aussi une très bonne nouvelle. Depuis que je suis là, Alex ne fait que progresser. Il tient la baraque en mêlée tous les week-ends, il accumule du temps de jeu. »

Dave Ryan : « Content que la France du rugby puisse le découvrir »

« Alex m’a appelé dimanche matin pour me dire qu’il y avait une possibilité qu’il rejoigne les Bleus. Ça se jouait avec un autre joueur. Puis Fabien Galthié m’a appelé dans l’après-midi pour m’annoncer sa convocation. Je connais Alex depuis ses 18-19 ans. C’est un joueur avec de grosses qualités et un fort potentiel. Je suis content que tout le monde en France puisse le découvrir. C’est un joueur très sérieux, il est très facile à entraîner. Enfin, c’est une bonne chose pour le club, et notamment les jeunes. Cela montre que tu peux être sélectionné en équipe de France en jouant à Agen. »

Clément Martinez : « Un mec aimé dans le vestiaire »

« J’ai mangé avec lui mais je ne m’en doutais absolument pas ! C’est génial ! C’est un mec aimé dans le vestiaire. Il s’y file, il s’y est toujours filé. Il n’est jamais passé à côté de ses matches ou très peu. C’est mérité. Il bosse comme un acharné. On est tous fiers de lui. En mêlée, il a toujours été une force de la nature. Avec l’expérience, il a chopé du vice. »

Dorian Bellot : « A son retour, il va prendre quelques pièces… »

« Dimanche je regardais un match de rugby et j’ai appris la nouvelle à la mi-temps. Je suis très content pour lui, il mérite. Il fait du gros boulot avec nous. Je suis très content et très fier. Ça récompense la formation agenaise. On a joué un paquet de matches ensemble depuis les Espoirs. Il a bien évolué, j’espère que ça va continuer comme ça pour lui. Pour l’instant, tout le monde a été très sympa avec lui. Mais je pense qu’à son retour, il va prendre quelques pièces (sourire)…»

Jean-François Fonteneau : « Je savais que les Bleus le suivaient de près »

« Je suis très heureux pour le joueur. C’est une belle récompense pour un garçon qui bosse beaucoup. Évidemment, c’est l’occasion de mettre le club en évidence et son travail de formation. Me concernant, c’est une demi-surprise, car je savais, via Sébastien Calvet, qu’Alex Burin était suivi par le staff du XV de France depuis sont titre avec les U20. »

Théo Belan : « Ce qu’il fait, tous les piliers ne peuvent pas le faire »

« C’est un mec qui mérite. Au-delà de la personne, c’est un joueur qui a une grosse marge de progression. C’est totalement adéquat pour l’équipe de France. J’espère qu’ils s’en serviront dans les futures années. Depuis le début du mandat de Fabien Galthié, il a l’habitude de chercher ses « ovnis » en Pro D2, il leur fait confiance. Les efforts d’Alex payent, c’est normal, c’est la juste logique. Tenir autant de temps, 65-70 minutes, autant de matches pour un pilier droit, c’est fort. Tous ne peuvent pas le faire. Je ne vais pas parler de la mêlée, mais ce que je vois, c’est sa mobilité. Il bouge en défense. En termes de technique, il peut encore progresser même s’il a déjà un bon niveau. À Marcoussis, il aura l’opportunité de se confronter à ce qu’il se fait de mieux, et pourra redescendre avec de nouveaux axes de progression qui lui seront bénéfiques, et à nous aussi. »

Jean-Marcellin Buttin : « Quand tu reviens de l’équipe de France, tu as un autre rôle dans le vestiaire »

« Quand tu es avec l’équipe de France, tout va plus vite. Tu es avec les meilleurs, tu vois ce qu’est l’exigence du haut niveau, entouré d’un staff qui fait attention à tous les détails. Aussi, quand tu reviens, ça te donne un autre rôle dans le vestiaire. Tu essayes de montrer l’exemple, travailler un petit peu plus. Forcément, tu amènes les mecs autour de toi, ça pousse tout le monde vers le haut. Ces journées vont faire gagner beaucoup de temps à Alex dans son parcours et ses futures années. Il ne faut qu’il y aille trop sur la pointe des pieds mais qu’il montre ce qu’il sait faire. À l’image d’un Thomas Laclayat, montrer qu’il peut tenir la route à ce niveau. »

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

XV de France: la liste des joueurs protégés ce week-end en Top 14, sans Taofifenua, Abadie ni Lebel

Stade Toulousain : “J’ai pu m’amuser un peu entre les deux genoux” , Anthony Jelonch donne de ses nouvelles après sa blessure