in

VIDÉO. “Remettre l’église au centre du village” : Fabien Pelous veut sauver le clocher de sa commune à côté de Toulouse

l’essentiel
Fabien Pelous, ancien capitaine du XV de France et du Stade Toulousain, a initié une collecte de fonds pour financer les travaux du clocher de Garidech. Déjà plus de 11 000 euros ont été récoltés.

Remettre l’église au centre du village. Fabien Pelous, ancien capitaine emblématique du XV de France et du Stade Toulousain, est bien décidé à donner tout son sens à cette expression. Aujourd’hui conseiller municipal à Garidech, commune située au nord-est de Toulouse, il a récemment lancé une campagne de collecte de fonds pour préserver le patrimoine local. La Fondation du patrimoine et la municipalité de Garidech ont signé une convention de collecte de dons, ce mercredi 3 avril.

A lire aussi :
Patrimoine : l’ancien rugbyman du Stade Toulouse, Fabien Pelous, se mobilise pour sauver le clocher de l’église de son village de Garidech

“J’aime la symbolique de l’église”

Fabien Pelous dans l'église.
Fabien Pelous dans l’église.

Les dons récoltés – qui s’élèvent pour le moment à 11 700 euros – seront alloués à la restauration du clocher de l’église Saint-Jean-Baptiste, édifiée il y a plus de 500 ans sous la supervision de la commanderie de Garidech. Les travaux, estimés à 71 593 euros, impliquent la fonte de deux nouvelles cloches, qui viendront s’ajouter aux trois déjà existantes, ainsi que des opérations de maçonnerie visant à améliorer l’esthétique des baies et à électrifier le clocher. Par ailleurs, la fonte et le démoulage des cloches seront l’occasion, pour la municipalité, de rassembler les habitants de Garidech pour participer à ce rare événement, qui se déroulera le week-end du 14 et 15 juin.

A lire aussi :
L’appel de Fabien Pelous pour sauver le clocher de l’église

“Nous avons toujours un attachement aux bâtiments anciens de notre territoire. C’est aussi une chance d’être contemporain du demi-millénaire de notre église”, avance Fabien Pelous. “J’aime la symbolique de l’église. Au-delà du côté cultuel, il y a aussi la question du patrimoine qui se pose, le symbole au milieu de notre village qui réunit les habitants de Garidech depuis 500 ans. Au rugby, on utilise l’expression “remettre l’église au centre du village” et c’est ce que je compte faire aujourd’hui”, souligne l’ancien rugbyman et conseiller municipal depuis maintenant quatre ans.

Du rugby à la mairie, il n’y a qu’un pas

Fabien Pelous s’est fièrement distingué autant sur la pelouse du Stade Toulousain, que sous le maillot des Bleus, au milieu des années 1990 jusqu’à sa retraite, qu’il a annoncé prendre en 2009. Sa passion du ballon ovale l’a poussé, petit garçon, à pousser les portes du club de Saverdun, en Ariège. Aujourd’hui, Fabien Pelous détient le palmarès le plus impressionnant du rugby français.

A lire aussi :
Parrainés par Fabien Pelous, deux étudiants toulousains s’apprêtent à parcourir 6000 km dans le désert marocain

Aujourd’hui, il met à profit sa renommée pour conduire à bien ces projets de rénovation du patrimoine local. “Je suis attaché à ce que ma notoriété serve à la communauté, pour mener des actions qui profitent à tous. Le rugby développe le sens de l’autre, et ce projet me permet de continuer à m’investir pour les autres. Et au-delà de l’engagement du moment, on va laisser une trace au cœur du village qui va durer plusieurs centaines d’années. Et ça me tenait à cœur”, assure ce monument du rugby.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Rugby : “Florian Grill est un personnage central de cette affaire…” Claude Atcher revient sur son éviction du Mondial 2023 dans son livre vérité

Rugby : “Petit Prince”, ancien international français, maire… 5 choses à savoir sur Didier Codorniou, le candidat à la présidence de la FFR