in

XV de France : “Je demandais ce qu’on faisait là et contre qui on jouait…” Commotionné, Philippe Sella ne se souvient plus de sa première sélection

l’essentiel
Deuxième joueur le plus capé de l’histoire du XV de France derrière Fabien Pelous (118 sél.), Philippe Sella (62 ans ; 111 sél.) a confié avoir subi une commotion lors de sa première sélection, dont il ne garde aucun souvenir.

La confession fait froid dans le dos. Dans les colonnes de Sud Ouest ce lundi 6 mai, Philippe Sella avoue ne pas avoir de souvenir de sa première sélection avec les Bleus, le 31 octobre 1982 contre la Roumanie. En cause, une commotion cérébrale dont il a été victime. “Je ne me souviens pas d’avoir joué ce match. Je l’ai revu après. Sur une action, je me couche sur un ballon qui traîne et un adversaire veut dégager au pied. Il frappe ma tête, le choc a été costaud”, raconte-t-il au quotidien régional

Durant un peu plus d’une mi-temps, l’Agenais a tenu son rang, a une époque où la santé des joueurs n’était pas encore au centre des préoccupations. “Pour me soigner, on a utilisé la fameuse éponge magique, poursuit-il pour Sud Ouest. On vous mettait ça sur la tête et il fallait repartir. On m’a raconté mes réactions sur le terrain : je posais des questions très simplistes à mon coéquipier au centre [NDLR : Pierre Chadebech]. Je lui demandais ce qu’on faisait là, et contre qui on jouait. Il disait : le petit jeune, il se fout de ma gueule, il pose toujours les mêmes questions.”

“J’ai des soucis pour me rappeler ce qu’il s’est passé il y a un quart d’heure”

Et de confier toujours souffrir des conséquences de ce choc aujourd’hui : “Je continue d’aller voir un orthophoniste parce que ma mémoire courte est affaiblie. J’ai des soucis pour me rappeler ce qu’il s’est passé il y a un quart d’heure. Sur les souvenirs d’il y a vingt ans, ça se passe bien, donc c’est un peu bizarre. J’ai aussi une fatigue latente, même si j’essaye d’être costaud. Si j’ai un événement le soir, je vais devoir faire une sieste de deux heures et demie. Je suis toujours affaibli après le déjeuner.”

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

XV de France : le match face au XV mondial, prévu à Bilbao fin juin, finalement annulé par les organisateurs

Le Sallèlois Jacques Lepatey, ancien international, est décédé